Nous nous sommes organisés pour vous accueillir dans les meilleures conditions et dans le plus strict respect des mesures de sécurité définies par le gouvernement. Masques et gels hydroalcooliques seront disponibles à l'entrée de notre Salon de la Place Vendôme.
Vous êtes intéressé·e·s par une pièce de joaillerie MIKIMOTO ? Nous vous invitons à nous contacter pour prendre rendez-vous. Nos vendeuses vous ouvriront les portes de notre salon Place Vendôme pour répondre à toutes vos questions et vous aider à trouver le bijou de vos rêves. Prendre rendez-vous

Mikimoto
Mikimoto
Langue

Please select a location and what language you would like to see the website in.

VISIT SITE
Recherche & Développement

Recherche & Développement

Contribution de la Maison MIKIMOTO à la perlicutlure

Contribution de la Maison MIKIMOTO à la perlicutlure

En 1905, notre fondateur, Kokichi Mikimoto, s'est associé au biologiste Tokichi Nishikawa pour co-fonder un laboratoire destiné à étudier les mécanismes qui sous-tendent la formation de perles et développer une technologie de pointe dans leur production. Près de trente ans plus tard, Kokichi a créé un autre laboratoire sur l'île de Tatoku dans la préfecture de Mie, désormais connu sous le nom de MIKIMOTO Pearl Research Laboratory. Depuis près d'un siècle, les chercheurs MIKIMOTO ont travaillé sur un large éventail de sujets : développement de techniques pour cultiver des perles, identification de moyens d'améliorer et d'évaluer la qualité des perles de culture, et préservation du milieu marin dont dépend la production des perles de culture. Fidèles à l'esprit inventif et entrepreneurial de notre fondateur, nous continuons de viser l'excellence par une croissance durable, au profit du succès de notre marque et de l'industrie perlière dans son ensemble.

Un système de surveillance du milieu marin, Kai-Lingual

Un système de surveillance du milieu marin, Kai-Lingual

En 2004, le MIKIMOTO Pearl Research Laboratory a collaboré avec Tokyo Measuring Instruments Laboratory Co., Ltd. pour développer le premier système de surveillance du milieu marin à base organique : Kai-Lingual. Ce système détecte la marée rouge, la carence en oxygène et d'autres anomalies de l'eau de mer en analysant les mouvements des coquilles en temps réel pour minimiser l'impact sur les pêcheries, y compris les parcs à huîtres. Nous prévoyons d’appliquer ces technologies intelligentes pour surveiller les écosystèmes côtiers et océaniques, mais aussi les eaux intérieures. Chez MIKIMOTO, nous agissons du mieux que nous pouvons pour sauver l'océan où nos perles sont cultivées et construire un avenir où les humains puissent vivre en harmonie avec la nature.

Travailler pour l’avenir radieux de la perliculture

Travailler pour l’avenir radieux de la perliculture

En 2000, des huîtres sauvages d'Akoya (Pinctada fucata) ont été trouvées sur Ainoshima, une île de la préfecture de Fukuoka située dans la mer de Genkai. En collaboration et en partenariat avec l'Université de Kyusyu, la préfecture de Fukuoka et la ville de Shingumachi, la Maison MIKIMOTO a établi la première pêcherie pélagique de ces huîtres sauvages au Japon. Depuis lors, nous cherchons à conserver et à restaurer les habitats des huîtres sauvages pour augmenter leur croissance, tout en déployant des solutions zéro émission pour l'industrie perlière. Symboles de l’avenir radieux des perles de culture, les perles produites à Ainoshima sont grandes et dotées d’épaisses couches de nacre lisses et d’un très beau lustre. Nous mettons un point d’honneur à célébrer une culture responsable des perles afin de devenir une source d'inspirarion pour les générations futures.